Close

LES MASQUES APRÈS LE DÉCONFINEMENT

Le déconfinement approche et les masques vont avoir une place importante dans notre quotidien. Emmanuel DEBOST, médecin généraliste nous présente les masques et les précautions.

Les différentes protections des masques du FFP2, au chirurgical, en passant par le masque tissu

Dans le cadre du déconfinement les masques vont être un élément majeur. Le maire de Dijon va distribuer 3 masques à l’ensemble de la population de l’agglomération, 1 masque chirurgical et 2 en tissu. Mais alors à quoi servent les différents types de masques ?

Le masque FFP2 : il protège presque à 100% et est principalement indiqué pour les soignants qui doivent avoir des gestes invasifs avec les patients ou les soignants qui suivent des patients porteurs du Covid-19. Sa durée d’efficacité est de 8h.

Le masque chirurgical : le porteur du masque sera moins protégé qu’avec un FFP2, mais il est très utile pour celui qui est porteur du virus pour limiter la propagation extérieure. Il coûte moins d’un euro et doit être changer régulièrement !

« C’est l’outil qu’on aurait dû mettre en place dés le début de la pandémie »

Emmanuel DEBOST, médecin généraliste président RESOGRIP

Le masque en tissu : Il peut être lavable, réutilisable, sa protection est très minime pour une personne indemne qui rencontrerait quelqu’un porteur du Covid-19. Il est moins efficace que le masque chirurgical. Il est réalisable chez soi à condition de respecter le protocole AFNOR pour avoir des masques efficaces.

Le FFP1 : Limite la pénétration des particules qui ne sont pas aussi fines qu’un virus, il est plus utilisé sur les chantiers pour la poussière etc… En revanche, l’utiliser en étant malade limite l’excrétion en l’utilisant vous protégez les autres !

« En termes de santé public, je pense que le plus important c’est que les gens portent des masques qui limitent l’excrétion ! »

Emmanuel DEBOST, médecin généraliste président RESOGRIP

Les visières : elles doivent être réservées aux personnes qui reçoivent du public, c’est une très bonne protection mais elle n’est pas envisageable pour les déplacements du quotidien.

Emmanuel DEBOST, médecin généraliste rappelle que les gants ne remplacent pas le lavage des mains et qu’ils ne doivent pas être utilisés de manière quotidienne car si on a un masque, on ne peut pas enlever celui-ci avec les gants.

COMMENT MANIPULER LES MASQUES ?

Il faut éviter de manipuler la face externe en face du nez et de la bouche, si on veut boire un verre d’eau par exemple, il faut le prendre sur les côtés. Par ailleurs, il faut systématiquement se laver avec un gel hydroalcoolique avant de le toucher que ce soit pour le mettre ou pour l’enlever ! L’usage d’un masque par personne est important, ne les échanger pas !

« Il faut individualiser le masque »

Emmanuel DEBOST, médecin généraliste président RESOGRIP

COMMENT LAVER LES MASQUES ?

À la machine à laver avec une lessive classique, sans adoucissant à 60°C pendant au moins 30 minutes. Mais n’oubliez pas qu’à force de laver les masques en tissus, ils vont s’user au niveau des coutures, il est important de le jeter si les coutures viennent à être abimées.

scroll to top