CMAR : AIDER ET PRÉPARER L’APRÈS

La CMAR est un véritable pilier pour les artisans en difficulté durant cette crise. Des services ont été mis en place pour les aider.

LA CMA POUR AIDER LES ARTISANS

Face à cette crise, les artisans disposent d’une aide à ne pas négliger : la CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat). Nombreux sont ceux qui ont déjà appelé la CMA et trouvé une solution ensemble afin de passer cette crise et de préparer l’après.

« Les artisans qui sont blessés par la crise nous appelle et on essaie d’apporter les remèdes à notre disposition, on essaie d’apaiser les difficultés. »

Yann DURAND, directeur territorial de la délégation 21

Il y a eu beaucoup de questionnement de la part des artisans « est ce que je peux sortir pour aller travailler ? », « Comment je fais pour faire en sorte que mes fournisseurs me livrent ? », « Quelles sont les aides disponibles ? ». La CMA est là pour ça et mis en place un click-to-call sur leur site afin de permettre aux artisans de demander à être rappelé par un conseiller. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas.

DES RÉORIENTATIONS SOLIDAIRES

Pour combattre cette crise, certains artisans prennent des initiatives et réussissent à rebondir. C’est le cas pour celles qui ont pu changer leur production, notamment les imprimeries 3D qui produisent désormais des visières de protection, les artisans couturiers et couturières pour la fabrique de masques. Il y a même des artisans brasseurs qui mettent à disposition leur alcool pour l’élaboration de gel hydroalcoolique.

« Ce sont des réorientations de production pour s’adapter à la crise. »

Yann DURAND, directeur territorial de la délégation 21

L’artisanat étant vaste et varié, la solidarité est présente sur tous les secteurs. La Fromagerie Alain Hess à Beaune par exemple, donnait de la nourriture aux soignants.

« Il y a plein d’initiatives locales qui se sont fait spontanément. »

Yann DURAND, directeur territorial de la délégation 21

Beaucoup d’artisans n’ont pas la possibilité de changer radicalement leur production et demandent des masques. Cependant il est très difficile aujourd’hui d’obtenir des masques. C’est pourquoi la CMA est en train de solliciter les couturières de Côte-d’Or pour fabriquer des masques et aider au mieux les artisans.

LE WEB APRÈS LA CRISE

Avec la crise sanitaire on découvre l’intérêt d’utiliser internet et les réseaux sociaux. Des outils extrêmement puissants qui prennent de plus en plus de d’importance pour les entreprises.

La CMA a donc pour projet de proposer des formations pour expliquer comment être beaucoup plus présent sur le web afin d’optimiser les services et la production. Une démarche très intéressante d’autant plus que le télétravail risque de prendre une place importante dans la stratégie de travail de beaucoup d’entreprises.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore