Close

CMAR YONNE : UN CHANGEMENT DIFFICILE MAIS EFFICACE

Jean-françois LEMAITRE

Chambre des métiers et de l'artisanat régionale jean-François LEMAITRE

Face à cette crise contre le Covid-19, tout le monde est amené à travailler en télétravail. La CMAR de lYonne a su relever le défi !

UN CHANGEMENT DIFFICILE

Avec 4 sites actifs, il est légitime de se demander comment lancer le télétravail rapidement. Jean-François LEMAITRE, président de la délégation de l’Yonne est clair : « Ça a été compliqué ! ». L’idée du télétravail pour certains de leurs collaborateurs avait déjà été traitée il y a quelques mois sans réelle mise en place. Cependant, avec l’obligation du confinement, le système a finalement été adopté et en 72h seulement, tout le monde était en télétravail.

« On remercie le personnel des Chambres qui ont fait un beau boulot pour contacter les entreprises. »

Jean-François LEMAITRE

La mise en place du télétravail est optimale et permet à la CMAR de continuer d’aider les artisans et de répondre à leurs nombreuses questions. Cependant toutes les actions qui étaient prévues ne sont pas réalisables. En effet, les actions de formation notamment, où les artisans se déplacent dans les Chambres… La crise du Covid-19 engendre une importante baisse d’activité à ce niveau-là.

« Tout le monde attend exactement de savoir ce qui va se passer à partir du 11 mai »

Jean- François LEMAITRE

UN IMPACT DIFFÉRENT

Tous les secteurs sont touchés mais pas de la même façon. Dans le secteur du bâtiment par exemple, les paysagistes peuvent continuer leurs activités, certaines petites entreprises aussi qui interviennent sur des petits chantiers. Il est plus difficile voire impossible de continuer pour les chantiers où plusieurs entreprises travaillent au même endroit.

Dans le secteur alimentaire, si les boucheries, charcuteries, boulangeries s’en sortent, c’est une toute autre affaire pour les traiteurs qui n’ont plus d’activité. Un arrêt total, qui se poursuivra après le déconfinement car il n’y aura probablement pas de mariage, manifestions ou autres évènements qui rassemblent trop de monde au même endroit.

« On essaie de faire un petit peu comme on peut, avec les moyens qu’on peut »

Jean- François LEMAITRE

DES INITIATIVES INTÉRESSANTES

Des initiatives ont été prises pour lutter contre le Covid-19. L’entreprise numérique de Gurgy élabore des autocollants pour matérialiser les distances de sécurité. Eurolack se lance dans la fabrication de gel hydroalcoolique et une entreprise de Tonnerre, une commune dans l’Yonne,

s’est lancée dans la fabrication de tissus à base de chanvre. À ce jour, ce sont les seuls masques biodégradables qui existent.

scroll to top