logo webtv bourgogne-franche-comte

Libérer sa parole, un bienfait pour le moral

Le confinement à un réel impact sur notre moral. Gaëlle BLANCHARD, psychologue et psychanalyste, explique l’importance des psychiatres dans la vie et le travail.

Psychiatre et psychologue, quelle différence?

Le psychiatre peut faire des ordonnances, il est sur un terrain médical.

Le psychologue est diplômé d’état, il suit une formation diplômante et obtient un diplôme qui lui permet d’obtenir un numéro ADELI au même titre qu’un médecin.

Le psychanalyste produit un travail sur soi, il a fait une psychanalyse sur lui-même et, après ce long travail, peut exercer. Il analyse la parole des patients

« C’est l’analyse par la parole de sa vie, qu’est ce qu’il en est de tout ce qu’il lui arrive […] c’est cette parole qui guérit »

QUAND CONSULTER ?

Gaëlle BLANCHARD affirme que « Parfois on ne sait pas, on sait qu’on a quelque chose qui ne va pas, notre vie est trop lourde, la souffrance est trop forte ». C’est dans ces moments là qu’il faut consulter et voir le psychologue comme quelqu’un qui va nous apporter des réponses.

On peut observer un risque à venir tardivement consulter. En effet, plus le mal-être s’installe, plus ça sera long et compliqué de dénouer le problème.

PLUS QU’UN CONSEIL : UN BESOIN

Gaëlle BLANCHARD met en avant le fait qu’il est très important d’être suivi par un psychiatre dans le travail que l’on fait, qu’il est nécessaire d’avoir du soutien face au mal-être et à la souffrance. Avoir un soutien médical mais aussi un soutien de parole, c’est un traitement complémentaire et nécessaire !

« Mettre sa souffrance sous parole et à ce moment-là, les choses se dénouent. »

Gaëlle BLANCHARD LECLERE psychologue et psychanalyste

Les cellules d’écoutes dans les entreprises sont très conseillées par la psychologue. D’ailleurs aujourd’hui, les tribunaux condamnent les organismes n’ayant pas mis à disposition de leurs salariés des dispositifs d’accompagnement psychologique.

« Dans une entreprise, le chef d’entreprise où les salariés sauront que s’ils ont un souci, il y a un endroit où ils peuvent s’exprimer librement. »

QU’EN EST-IL POUR CETTE PÉRIODE ?

Il est important de favoriser les petites routines agréables. Prenons le cas de Pascal MINGUET qui tous les matins prend le café avec ses collègues en visio-conférence. Ce genre de petites rencontres sont très favorables au moral, surtout dans cette période difficile. Pensez à déconnecter, séparez votre vie professionnelle et familiale, prenez du temps pour vous.

« Il faut des univers différents, des espaces pour soi, pour la famille, pour le travail. Ça permet d’avoir une vie qui va tenir en équilibre. »

N’hésitez pas à appeler un psychologue autour de vous, la prise en charge peut se faire en audio conférence.

Tags

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Recevez les nouvelles publications facilement et rapidement de l’actualité de votre région.

Abonnez vous!

* informations obligatoires
Playlist vidéos Bourgogne-Franche-Comté
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore